Poissons du large

Poissons du large

Lors des sorties baleines, nous recherchons des cétacés mais également les poissons du large. Et en plongée il est possible d'avoir quelques belles surprises. Voici une liste de ceux que l'on peut rencontrer

 

Les poissons du large se déplacent souvent par bancs entiers. II s’agit de chinchards, thons, bonites. Se nourrissant de petits poissons, les chinchards sont eux-mêmes la proie de très nombreux pélagiques au nombre desquels figurent les thons, les bonites et les thazards. Les principales espèces de poissons rencontrées en haute mer appartiennent à la famille des Scombridae.

Les poissons qui composent cette famille, ont un corps en fuseau régulier, faiblement comprimé, terminé par un pédoncule mince, une première dorsale épineuse suivie d’une deuxième dorsale molle puis de petites dorsales supplémentaires appelées pinnules. La nageoire caudale est fourchue ou en croissant. La bouche est grande avec des dents fines. Ces animaux sont en général des migrateurs effectuant des périples annuels très importants liés aux pontes des espèces. On distingue les thons des bonites suivant la taille des nageoires pectorales : chez les Bonites  la nageoire pectorale est très petite n’excédant pas 15 cm chez l’adulte ; chez les thons la nageoire pectorale est très développée atteignant ou dépassant la base de la deuxième dorsale.

    nageoire thonidés

    Les Bonites vivent en général en surface. Elles se rassemblent en bancs compacts de plusieurs milliers d’individus chassant ensemble de petites proies telles les aiguillettes, les sussands... Le banc est généralement suivi par des vols d’oiseaux qui indiquent la présence des poissons.

    Les Thons vivent en général en profondeur, mis à part de jeunes thons obèses.

      À ces poissons il faut ajouter la daurade coryphène (coryphaena hippurus) appelée aussi mahi-mahi, le thazard, l'espadon, le poisson voilier et les différents marlins. Poissons du large Polynésie Française